Les Médisantes

Archive for décembre 2008

par La Snob

Je vois que cela fait presque 1 mois que nous n’avons pas posté avec La Râleuse. Mais que se passe-t-il donc? Est-ce l’effet Noël? Pour sa part, je pense que La Râleuse était plus occupée par son prochain emménagement. Mais en ce qui me concerne, je ne sais pas… peut-être tout simplement un manque de motivation, un manque d’inspiration! Pourtant Noël devrait m’inspirer! Les rues sont illuminées, je pourrais m’extasier de cela! C’est la galère pour faire les coures de Noël, je pourrais faire ma râleuse et me plaindre sur ce blog! Et bien non! Même pas! Peut-être parce que finalement, contrairement à beaucoup de gens, je n’aime pas Noël!

Oui, j’aime les illuminations, oui les vitrines des grands magasins sont jolies (bien que je n’ai même pas pris le temps d’aller les voir, trop de monde et pas envie d’avoir des mioches dans les pattes), oui j’aime l’asmosphère qui règne durant le mois de décembre et oui j’aime recevoir des cadeaux. Mais non, je n’aime pas Noël. Je crois l’avoir aimé il y a quelques années, quand j’étais petite, que tout le monde était réunis et que c’était encore une fête de famille. Mais aujourd’hui je ne vois pas l’intérêt : pourquoi se faire chier toute une soirée à faire semblant de faire la fête autour de fois gras, saumon et autre chapons! Aujourd’hui, si on veut on peut manger ce genre de chose tous les jours… C’est juste un repas améliorer, qui dure plus longtemps que d’habitude et à la fin duquel on s’offre des cadeaux! Donc c’est cool d’avoir des cadeaux, mais ça fait pas tout!

En discutant un peu autour de moi, je me suis rendu compte, à mon plus grand soulagement, que je n’étais pas seule. Et j’en suis surtout venue à une conclusion. Quand tout se passe bien dans une famille, que tout les monde s’entend bien et que tout le monde est présent, Noël c’est beau, féérique, merveilleux. Mais dés qu’il y a un quelque chose qui n’est pas dans les railles, c’est tout l’inverse : parents divorcés, famille fâchée, membres de la famille absent, choix de la famille dans laquelle on passe Noël quand on est en couple… Et le verdict est la même : Noël rend plus triste qu’autre chose parqu’il exacerbe les problèmes existants. Dans le cas des parents divorcés ou des jeunes couples : chez qui passer Noël? Un des parents sera forcement déçu et chacun a envie d’être avec ses deux parents. Si quelqu’un est absent pour quelques raisons que ce soit, son absence est encore plus présente à Noël.

Donc oui, on peut détester Noël, et malgré ce qu’on peut croire c’est le cas de beaucoup de gens. Mais je garde l’espoir de l’aimer à nouveau un jour…

La Snob en mode anti-Noël

Publicités