Les Médisantes

Archive for the ‘Pensées modesques’ Category

Par la Râleuse.

Ouhlaaa mais ça fait des plombes que je ne suis pas venue ici (ni sur mon autre blog perso, secret de la mort qui tue)… J’ai honte ! Faut dire que les derniers mois ont été plutôt chargés en émotions, en remises en questions blablabla (voir mon billet sur les équations…toujours d’actualité ça va de soi sinon ça ne serait pas drôle !).

En tout les cas, je suis bien contente car les premières chaleurs arrivent, il commence à faire beau, on met des petites robes et surtout des tongs ! J’adore.

Mais surtout, tout va bien car je reviens d’une semaine de folie furieuse à New-York avec la Snob !

Cette ville m’a envoutée, j’en rêve jour et nuit, je veux y retourner, vivre là-bas, travailler là-bas, parler anglais toute la journée, passer mes soirées à boire des gins-tonic sur des Roof Tops en plein coeur de Manhattan, faire du shopping de dingue sur Broadway, faire la sieste à Central Park les lendemains de cuite, prendre le ferry pour aller à Staten Island et m’ébahir de la vue, faire du vélo sur le pont de Brooklyn, manger des burgers au Shake Shack à Madison Square Park, boire des bières à Soho, me perdre dans le Moma, observer les écureuils dans les parcs, faire un tour dans les galeries de pop art, prendre mon petit déj’ tous les matins au Starbucks, observer les touristes à Times Square, faire la fête avec les New-Yorkais, prendre des taxis jaunes, tirer sur la corde du bus, prendre des milliers de photos, m’habiller comme je veux… Vivre simplement finalement.

Parce que New-York pour moi ça rime avec quitter Paris, quitter un boulot qui ne m’épanouie pas, fuir une équation du second degré qui me pourrie la vie,  laisser une routine qui me rend morose, découvrir de nouveaux horizons, rencontrer des nouvelles personnes (très friendly les New-Yorkais)… Malheureusement, quitter Paris veut aussi dire abandonner mes amis les plus chers sans qui je serais bien peu de choses, oublier mes petites habitudes de parisienne, renoncer aux grosses soirées et au gros son qui me fait tout oublier le week-end (les New-Yorkais ne dansent pas, il faut se le dire), faire une croix sur la french touch, l’amour à la française, la cuisine française et le café…

Finalement, partir pour de bon c’est un choix difficile à faire, vous ne pensez pas ? Je me tate, je réfléchis, je cogite, je ne dors plus, j’hésite à me lancer. En même temps, si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais, non ? Mes amis seront toujours là quand je rentrerai (et ils viendront me voir !), Paris n’aura pas changé mais moi si (et ça j’en suis sûre !)… Affaire à suivre !

La Râleuse, qui rêve d’être une New-Yorkaise…

Étiquettes : , ,

Par La Snob

Comme je suis une vraie fille qui aime la mode de la tête au pieds en passant par les sous-vêtement, et après vous avoir commenter mon périple en talon de 10 cm à travers le métro, je vais aujourd’hui vous parler de ma commande lingerie.

J’ai commandé il y a peu un sélection de produits sur un site de lingerie bien connu, qui vient de sortir une gamme sexy. J’ai déjà repéré les pièces que je voulais auparavant, et en particulier une magnifique petite pièce tout en dentelle digne de La perla, mais 10 fois moins cher. Donc je passe ma commande so sexy : soutient-gorge, culotte, string, porte-jarretelle et le fameux body string troooooop beau! Le tout en dentelle noire. Quelques jours plus tard je reçois ma commande. Tout est aussi beau que ce que j’avais espéré! J’ai trop hâte d’être chez moi pour essayer tout ça!

Le soir même j’ai des amies chez moi et je ne peux donc pas les essayer en rentrant, mais comme ma commande traine, bien sur, mais copines se font un plaisir de regarder ce que j’ai pris. Et là l’une d’elles bloque sur le body string. Elle le regarde avec des yeux rond en me demandant comment ça marche, à quoi ça sert et quand je peux mettre ça! Bah! ça s’enfille comme un string, sauf qu’il y a de longues et larges bretelles qui partent du string pour se fermer derrière la nuque, que ça ne sert à rien à par à décorer mon magnifique corps (qui doit perdre 5 kg au passage) et que ça ce met…. quand on a des ID derrière la tête 🙂 Bref, on se serait cru à une vente tuperroire version culotte!

Une fois que tout le monde est parti, ni une ni deux, j’essaie mes nouveaux achats! Le soutient-gorge : trop beau, il fait des seins magnifiques. La culotte et le string : super jolis avec leur petit volant qui fait le tour. Le body string : magnifique. Bon ça ne couvre absolument rien, mais il faut bien avouer que c’est une magnifique pièce. Le porte jarretelle : tout aussi beau, mais j’ai un soucis, comment ça marche avec mes bas? J’ai jamais mis ce genre de truc, et c’est pas des pinces mais des truc bizarres à emboiter et je trouve étrange qu’il faille des trous dans les bas! Aprés avoir étudié le problème un certain temps, je comprends enfin : il faut coincer le bas dans les trucs à emboiter.

Donc pas de soucis, j’ai compris comment tout marche et dernièrement me vient l’envie d’être sexy et donc de mettre mon fameu porte jarretelle. Mais là c’est la galère. Emboiter le bas devant me prend un peu de temps mais ça va. En revanche à l’arrière j’ai bien du y passer plus de 5 min par jambe!!! Bref c’est enfin fixé, sauf que bien sur j’ai choisi ma soirée : la plus froide depuis la fin de l’été. Donc je vous explique pas comment je me caille dehors avec ma petite robe, tout ça pour avoir l’impression d’être sexy!

Et vous savez quoi, le pire dans l’histoire, c’est que j’ai tout ce qu’il faut pour rendre fou un mec, mais…. j’ai pas le mec!!!!

La Snob plus sexy que jamais à la recherche du prince charmant qui pourrait en profiter!

Étiquettes :

par La Snob

Il y a peu, c’était mon anniversaire, et bizarrement c’était une excuse parfaite pour m’acheter cette paire de bottes dont je n’ai absolument pas besoin, mais qui est absolument magnifique et sur laquelle je bave depuis début septembre. Et puis j’ai d’autres excuses toutes aussi valables : j’ai deux autres paires de bottes noires, mais je les ai depuis une éternité. L’une est plate et fait sport, et l’autre j’ai du l’acheter il y a ….. ouhlà…. longtemps! Et puis c’est pas comme si je n’avait pas des dizaines de paires d’escarpins, ballerines et autres bottes dans d’autres couleurs. Le noir c’est basique et indispensable!

Je craque donc pour cette paire de bottes pas du tout indispensable et pas du tout basique. Petite description : en daim noir, longue franges sur le côté et talons de … 10cm!!! Bon, bien sur j’ai l’habitude de marcher avec des talons, mais 10cm, c’est haut, trés haut!

Etant une fille pratique qui n’aime pas se compliquer la vie, je me suis débrouillée pour me trouver un appart’ le long de ma ligne de métro afin que mon trajet soit direct! En l’occurrence la ligne 13. J’aurais pu choisir de m’installer place de Clichy, à St Lazare, à Montparnasse, mais non, j’ai préfère les Invalides, c’est tellement plus sympa!!!!!

Bref revenons à nos moutons! Elles sont magnifiques ces bottes. Elle me font gagner 10cm à moi qui est petite. Je vais être presque aussi grande que La Râleuse 🙂 Mais quand on veut aller travailler avec ce genre de chaussures, et bien, il vaut mieux avoir une voiture! Je ne suis pas loin du métro, mon boulot n’est pas loin du métro, mais j’ai eu l’impression que mon trajet pour me rendre au boulot a duré une éternité ce matin! Arrivée en bas de chez moi, alors que je suis déjà en retard, comme tous les matins (en même temps pour moi être en retard c’est arriver à 10h10 au lieu de 10h00), je me rends compte qu’il va falloir que je sois patiente. Chose que je ne suis pas. Moi quand je me déplace à pieds, il faut que ça ailler vite. Je marche vite, je double tout le monde, voire je pousse si nécessaire! Mais là je ne peux pas! Tout le monde me double!!! Et vu la hauteur de mes talons, je suis obligée de faire des petits pas pour ne pas avoir l’air conne. Parce que La Snob est trèèèèès orgueilleuse! Il ne faudrait pas que qui que ce soit se rende compte que j’ai trop de mal à marcher avec mes pompes!!!

Donc la première étape passée (de chez moi au métro), la deuxième se présente à moi (du métro au boulot). Et là je commence franchement à avoir mal aux chevilles. Mes déplacements me rappellent mes cours de danse classique quand je faisais des pointes. Sauf que j’ai arrêté la danse classique, PARCE QUE j’avais trop de mal à tenir sur mes pointes (et puis je suis maso, mais il y a des limites!) Plus je m’approchais du boulot, plus j’avais l’impression que je ne marchais que sur la pointe des pieds et que mes talons ne me maintenaient plus, que je perdais l’équilibre.

Bon, là ça va, je reste assise presque toute l’après-midi (et je crois que je vais limiter les allers-retours aux toilettes aujourd’hui, tant pis pour ma vessie!). Mais vous n’imaginez pas mon angoisse de devoir rentrer chez moi ce soir! Subir de nouveau la même impression de marcher sur des oeufs et d’avoir l’air d’une conne qui ne sait pas marcher avec des talons!

Donc un conseil : si vous voulez vous acheter des chaussures avec 10cm de talons ou plus, achetez-vous une voiture en même temps (tant qu’à faire avec un chauffeur, parce que la pédale d’accélérateur abime l’arrière des chaussures, parole de connaisseuse!) ou déplacez-vous en taxi!

La Snob, toujours aussi maso avec ses chaussures!

(et trés bientôt je vous parle de ma commande lingerie….)

Étiquettes : ,

Mon amie La Râleuse vous a fait son petit résumé de la soirée qu’elle a quitté très rapidement. Mais elle ne vous a pas tout dit. Je ne reviendrais pas sur les précisions que j’ai apporté dans les commentaires sur la soirée, mais je vais plutôt me faire un plaisir de vous faire un état des lieux vestimentaire de la soirée… Par La Snob

Donc, comme vous l’a déjà exposée La Râleuse, nous avons pris la navette nous conduisant sur le lieu de la soirée derrière le Petit Palais. Une fois montées à bord et squatté les 5 places du fond, car il n’y a que celles-ci digne des Médisantes, nous voici, La Râleuse et Moi, assises face à l’allée à décoder le look vestimentaire de chaque personnes qui monte. Et il faut bien le dire, nous ne sommes absolument pas discrètes. Et là horreur!!! Je dirais même que des horreurs! J’admets que l’ont puisse venir habiller de manière originale à une soirée Diesel, mais ce n’était même pas le cas. C’était juste de mauvais goût, voir insignifiant. Nous noterons quand même une originalité discutable pour un pyjama une pièce vert à capuche style lutin, qui, je dois bien l’avouer m’a laissé perplexe. Il y avait bien des gens déguisés à la soirée, mais il semble qu’elle n’en faisait pas partie.

Mais revenons à notre bus! Les gens commence à monter, le spectacle commence!
Sujet n°1 : la chemise / robe de bucheron. Oui vous savez cet imprimer à carreau qui n’est ni de l’écossais, ni du tartan, mais que certaine gamines s’escrime à porter depuis quelques saisons en ayant l’impression d’être fashion! Et bien non, ce n’est pas possible, la chemise bucheron n’a jamais été sexy et ne le sera jamais, c’est juste moche! Donc par pitié jetez ces horreurs à la poubelles ou donnez les à Emaeus. Ce qui est tendance cette saison, c’est l’écossais et le tartan, le reste c’est pour couper du bois dans les froides forêts canadiennes, Nous on vit à Paris!
Sujet n°2 : le blouson en cuir. Perso j’adore je cuir : blouson, pantalon, robe, jupe… Mais attention, des fois on peut faire des fautes de goût. Et là, vraiment le blouson en cuir jaune moutarde c’est juste pas possible. Déjà c’est une couleur bâtarde, super dur à porter et à accorder, et qui ne met franchement pas en valeur. Si déjà vous avez un teint blafard, alors avec une couleur pareil on a plus qu’à vous enterrer! Et pour arranger le tout, ce… blouson était court!!! Donc je vous fais pas de dessin, on a une échelle multicolore entre le pantalon, le pull et le blouson! Et je ne parle même pas des chaussures vertes avec le tout…. Mon Dieu!!!
Sujet n°3 : la robe pull. Pareil, j’aime beaucoup. Pour l’hiver c’est idéal, douillet et sexy. Sauf que là, on a eu comme un doute avec La Râleuse. La jeune fille est-elle enceinte ou juste mal foutue avec une ceinture qui lui fait ressortir ses bourlets???? On a jamais trouvé la réponse…
Sujet n°4 : la faute de goût pas excellence : des collants opaques noirs dans des sandales!!!! (je ne développerais pas plus, ça n’en vaut même pas le coup)
Sujets n°5 : la petite robe de soirée. Vous remarquerez que cette fois-ci j’ai mis un « S » à « sujet »! Car elles sont plusieurs à arborer le même style. Un petit groupe de gamines anglaises un brin dodu et prêtes à mordre (en tout cas elles savent se servir de leurs gros cul pour vous pousser dans la file d’attente), over maquillées et limite gominées. Tout ça manque beaucoup de naturel, mais surtout ne les met pas en valeurs. On dirait un petit troupeau de cochon tout potelé à l’étroit dans des robes trop petites pour elles. Riiidiiicule!!!

Voilà pour les quelques spécimens étudiés plus en détails. Sinon, pas de look plus marquant que ça, pas d’originalité, limite décevant!

C’était la critique modesque en direct de la soirée Diesel … Par La Snob

PS : et bien sur avec La Râleuse on est gaulées comme des déesses avec un goût vestimentaire irréprochable, cela va de soit!!!

Étiquettes : ,

En général La Snob et La Râleuse ont quelques petits différents en matière de fourrure…

Aujourd’hui, la Fourrure vue par La Râleuse

La Fourrure. Vaste question modesque actuelle : Pour ou contre ?

Avant, j’aurais crié un « NON » catégorique, mais aujourd’hui je ne sais plus où me situer je vous ferais dire. Je suis complètement perdue même. Certaines vitrines me font presque de l’œil, et mon côté frileuse risque de prendre le dessus sur la raison…

Afin de savoir si oui ou non je voulais de la fourrure (et dans la foulée, me mettre à dos ma copine Brigitte), voici ma liste de pour et de contre en matière de peau d’animaux morts.

:: CONTRE ::

  1. Tuer les animaux, c’est mal, cruel, horrible, infâââme
  2. Porter de la peau d’animaux morts c’est mal, cruuuuel, hoooorible et infâme
  3. Continuer à tuer des animaux en voie de disparition au nom de la mode est juste ignoble et intolérable
  4. Le vison ça sent mauvais…
  5. Je ne veux pas me mettre à dos ma copine aka Brigitte Bardot…

:: POUR ::

  1. Un gilet en lapin c’est beau
  2. Un gilet en lapin c’est doux
  3. Un gilet en lapin ça tient chaud
  4. Les lapins ne sont pas en voie d’extinction, ils ont juste la myxomatose
  5. Un gilet en lapin irait bien avec mes robes
  6. Un gilet en lapin ne coûte pas si cher que ça, et se garde des années
  7. On porte bien des chaussures en cuir, alors pourquoi pas un gilet en lapin ?
  8. J’aime les lapins, j’en mange même alors pourquoi pas en porter
  9. Je suis une sale morue influencée par la mode
  10. Si je vais dans des pays extrêmes comme la Russie par exemple, je serai bien contente de l’avoir pour me parer du froid…

STOOOP j’arrête là, je crois que c’est définitif je suis passée du côté sombre de la force… Il me FAUT UN GILET EN LAPIN c’est indéniable. Mais comment vais-je faire pour cacher ça à Brigitte ? La Snob a déjà un sac et une veste en lapin et ça frôle l’incident diplomatique… Que faire ? Lui dire que c’est du faux ? Elle n’est pas bête la guêpe, elle va le voir tout de suite… Je suis perdue, que faire ? Et si jamais j’ai un problème de conscience ? Que je n’arrive pas à le porter car j’aurai honte d’avoir renié mes principes pour un achat compulsif modeux ??

La vie est une jungle, c’est moi qui vous le dis !


La Râleuse, en pleine remise en question.

*J’aime bien les titres polémiques